index du site, recherche
Océan Atlantique
Antilles / Caraïbes
la Méditerranée
Océan Indien
Océan Pacifique
Littérature - index
Jean Vanmai
« île en île » - page d'accueil
espace

Jean Vanmai espace
photo © Anne Bihan
Nouméa, librairie Calédo Livres, 27 avril 2005

Jean Vanmai naît le 3 août 1940 à Koumac, petite cité du nord de la Grande Terre calédonienne, sur la mine Chagrin. La famille de sa mère est originaire de l'actuel nord Vietnam, comme son père, arrivé en 1937 pour travailler sur mine et qui sera l'un des derniers tonkinois autorisé à s'installer en Nouvelle-Calédonie.

1960. Jean Vanmai a vingt ans. Sa famille vient d'embarquer à bord du Eastern Queen. Direction : Hai Phong, le pays des ancêtres où elle a décidé de retourner. Jusqu'au dernier moment le jeune homme hésite, écartelé entre les siens, l'obéissance qu'il leur doit, et cette certitude : ici, en Nouvelle-Calédonie, est désormais sa vie, sa terre, son avenir.

Il reste. Sa formation d'électrotechnicien lui ouvre des portes, et il ne tarde pas à être reconnu pour ses compétences. Il épouse Hélène Wendt, originaire de Futuna (l'une des îles de l'archipel français de Wallis-et-Futuna, également dans le Pacifique), et dont il aura trois enfants. Il est actif dans la sphère culturelle de sa communauté et ses affaires prospèrent. Mais tout cela semble se jouer loin, bien loin de la littérature. Jusqu'à cette toute fin des années soixante-dix où il s'engage dans la rédaction de Chân Dang.

Avec ce récit historique édité en 1980, il plonge dans sa généalogie familiale pour conter l'histoire des travailleurs sous contrat employés sur les mines calédoniennes dans des conditions particulièrement dures. Le succès est au rendez-vous. Premier à faire entrer l'histoire de sa communauté dans la littérature de la Nouvelle-Calédonie, Jean Vanmai reçoit le Prix Asie et décide d'écrire la suite.

Fils de Chân Dang est publié en 1983. Il évoque encore la vie de la communauté vietnamienne, mais cette fois dans la Nouvelle-Calédonie contemporaine. Pour l'éditer, Jean Vanmai crée sa propre structure, les éditions de l'Océanie, avec pour projet la parution « de romans inspirés de faits historiques survenus en Nouvelle-Calédonie depuis l'époque dite coloniale jusqu'à nos jours ».

Suit en 1988 Nouméa-Guadalcanal, un roman qui se déroule sur fond de Guerre du Pacifique. Puis il faut attendre dix ans pour que débute la parution de Pilou-Pilou, une trilogie contant les histoires parallèles de bagnards, de kanak rebelles et de personnages issus de la population multiethnique de la Nouvelle-Calédonie : une population dont Jean Vanmai entend témoigner de la volonté de vivre ensemble.

Élu du Congrès de la Nouvelle-Calédonie de 1988 à 1995, gérant aujourd'hui de plusieurs sociétés, Jean Vanmai est aussi membre de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques, de la Société des gens de lettres, de l'Association des écrivains de langue française et de l'Association des Écrivains de la Nouvelle-Calédonie.

espace

bleu

Oeuvres principales:

Romans:

Essais:

Parutions dans des ouvrages collectifs:

Scénario:

Prix et Distinctions littéraires:

espace
Sites et liens sélectionnés
Liens sur Jean Vanmai
espace

textes et entretien de Jean Vanmai sur Île en île:

ailleurs sur le web:

Retour:

bleu
 
« île en île » - page d'accueil
index du site, recherche
Océan Atlantique
Antilles / Caraïbes
la Méditerranée
Océan Indien
Océan Pacifique
 
dossier Jean Vanmai préparé par Anne Bihan
tous droits réservés © 2005-2014
http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/vanmai.html
mise en ligne : 5 mai 2005 ; mise à jour : 24 février 2014