index du site, recherche
Océan Atlantique
Antilles / Caraïbes
la Méditerranée
Océan Indien
Océan Pacifique
Littérature - index
Émile Ollivier (1940-2002)
« île en île » - page d'accueil

« Mille Ohhh », par Josaphat-Robert Large

« Par Mille eaux », par Daniel Maximin

crédits

Mille Ohhh

Passages... ce sont les pas des rames
Vers l'autre bord du soleil
Nous recueillerons là-bas le parfum de tes racines
Passages... en passant par les sentiers du vide
Ce sont tes cheveux blancs autour des tempes du temps
Nous ferons mille tresses avec ta symphonie de mots
Et des bassins déverseront les vents de ta musique
Des rivières jailliront de tes lignes
Passages...passerelles entre aujourd'hui et hier
À chaque fois qu'un regard comme papillon
Sur les mille pages de ta vie se posera
Élégant arc-en-ciel pour ton oeuvre
Tu renaîtras avec mille eaux
Aux profils des miroirs de tes lecteurs extasiés

– Josaphat-Robert Large

 

Par Mille eaux

Lampes qui s'allument, espoirs qui s'éteignent :
le vieux sage persan l'avait bien annoncé
toi, tu as retenu :
poètes qui s'éteignent
le poème reste à suivre
lampes qui s'éteignent
l'œuvre reste attisée

Ton grand frère haïtien l'avait bien proclamé :
lance à la haine l'injure de ton sourire
et chante aussi la mort qui griffe ton corps
et tu as retenu :
la route ne s'arrête qu'avec les pas du pèlerin
l'histoire aux trousses des discordes descellées des pères sans regards des langues appâtées et des années truquées accoucheuses des solitudes sans voies

Émile,
te voilà devenu luciole sur nos terres de flammes
ou plutôt te voici
feuille morte sous le vent doux d'un soir
un peu plus lourde que papillon
trop fidèle pour suivre le courant
toujours du mal à s'envoler
vers l'ombre d'un trop lointain mapou

et moi je te retiens
en ta dernière petite annonce
page vive toujours
à l'abri de nos mouchoirs de poche :

arbres qui s'éteignent
tous les fruits restent à accueillir

– Daniel Maximin

« Mille Ohhh » de Josaphat-Robert Large et « Par Mille eaux » de Daniel Maximin sont des poèmes écrits en hommage de l'auteur au moment de sa mort. Dans une première version plus courte (« Après Émile »), le poème de Daniel Maximin est publié sur « île en île » depuis le 18 novembre 2002 et a été reproduit dans Haïti-Progrès (20-26 novembre 2002): 19.

© 2002 Josaphat-Robert Large ; © 2002 Daniel Maximin
tous droits réservés
retour en haut de page

Retour à:

 
« île en île » - page d'accueil
index du site, recherche
Océan Atlantique
Antilles / Caraïbes
la Méditerranée
Océan Indien
Océan Pacifique
 
tous droits réservés © 2003
http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/ollivier_poemes.html
mise en ligne : 10 novembre 2003