index du site, recherche
Océan Atlantique
Antilles / Caraïbes
la Méditerranée
Océan Indien
Océan Pacifique
Littérature - index
Présentation de Chantal Kerdilès
« île en île » - page d'accueil

Une rupture imprévue avec le monde occidental

par Teva Joussin

     Mue par l'incessant besoin d'apprendre et de découvrir, Chantal Kerdilès choisit d'abord de s'orienter dans l'univers des médias. Aussi se consacre-t-elle de nombreuses années durant au métier de journaliste spécialisée en politique étrangère à Radio Monte Carlo, s'attachant alors à saisir l'information dans l'immédiat. Chantal Kerdilès

     Un bouleversement, celui de la perte de sa voix, affectera son existence. De ses nombreuses tentatives pour recouvrer l'usage de la parole, elle ne connaîtra que l'échec. L'écriture apparaît alors comme une solution pour retrouver cet espace de la parole perdue et d'apprécier la «possibilité d'un plus grand recul» écrira-t-elle dans son roman autobiographique Itinéraire polynésien. La recherche d'un lieu propice à l'écriture lui fait découvrir la Polynésie et plus particulièrement les atolls des Tuamotu. Le charme est immédiat: «Quelque chose bondit en moi. La rencontre a eu lieu. Le filtre d'amour a opéré. Cet îlot est devenu mien. Devenu ma terre. Mon village fa'amu [mon village d'adoption]».

     Peu de temps après son arrivée à Tahiti, une guérisseuse lui rend l'usage de la parole, ce qui lui permet d'accepter un remplacement d'institutrice dans les Tuamotu. Désireuse de susciter l'intérêt de ses élèves, elle écrira des dizaines de contes «qui correspondent, chez les enfants, à leur curiosité du moment». Elle les écrit «adaptés à leur âge, à la vie qui leur semble être familière, tout en utilisant les mots les plus simples» faisant par là même ressurgir le monde familier de ses élèves pour les mener vers un univers aux couleurs de la banquise, peuplé d'esquimaux respectant ainsi «le besoin de rêve et d'évasion [qui] est aussi source d'enchantement».

     Cette aventure au coeur des atolls de sable blanc posés à même l'océan durera six ans et c'est ce fragment de son existence qu'elle révèle au travers de son récit.

Une aventure singulière

     Itinéraire polynésien. Aventure intérieure. Cheminement vers une quête de soi. L'oeuvre résolument personnelle de Chantal Kerdilès naît d'un événement qui l'arrache à un monde avec lequel elle s'était accordée. Cette fracture sera symbole d'une renaissance dans un autre univers, d'une naissance à la littérature.

     Soumise aux aléas des mutations de postes, elle tisse des liens humains. Elle découvre dans l'Autre, dans son apparente contingence mais dont la vie reflète «une sagesse faite de soumission clairvoyante à l'immobilité des choses, nourrie par l'assurance d'exister». «C'était, confie-t-elle, l'écho que je cherchais. Être au delà des apparences et des réalisations temporelles. J'ai su alors, poursuit-elle, que ce pays était fait pour moi. Que je pourrais y saisir une vérité qui, encore me fuyait».

     Finalement, c'est elle-même qu'elle trouve à travers l'Autre. «Je m'étais débarrassé matériellement de tout superflu mais je me sentais riche d'être en relation, à chaque minute, avec une nature somptueuse».

     Tout ce voyage, elle l'écrit, le révèle par le biais des mots. Avec une simplicité, une sérénité acquise et savourée, elle dit ses difficultés, ses joies ineffables. Elle saisit l'univers simple, et pourtant complexe des Tuamotu, fait revivre sous sa plume sans fioriture un «Nouveau Monde». De ses observations naîtront un témoignage. De son écriture bruira une confidence.

     Le lecteur voit se dessiner les contours d'une aventure exotique car même pour un Tahitien, les Tuamotu demeurent une destination si lointaine qui a à peine entrouvert ses portes à l'Occident. Par ailleurs, sa vision d'occidentale n'altère pas sa perception du monde de ce chapelet d'îlots car elle a décidé de «se tenir dans la pénombre».

     Ce témoignage ne peut laisser indifférent tant la justesse des mots disent la bouleversante rencontre avec l'Autre, tant une phrase cueillie au cours de cette aventure de la lecture trouvera sa résonance en chacun. Cet itinéraire sera aussi celui du lecteur.

Itinéraire polynésien

     Itinéraire polynésien, récit d'un bouleversement personnel trouvant son origine là-bas, en Europe. Itinéraire polynésien, récit où l'auteur pénètre au coeur des Tuamotu, un archipel de la Polynésie Française, qui contraste avec la turbulente modernité de l'Occident dont Tahiti se fait l'écho.

     Chantal Kerdilès partage son expérience personnelle, les changements qu'elle y a connus. Mais c'est également un témoignage de toute cette vie des atolls que le lecteur découvre; celle d'hommes et de femmes vivant dans un monde avec lequel ils s'harmonisent, ou ils se contentent de l'essentiel.

– Teva Joussin
Université de la Polynésie Française

Retour:

 
« île en île » - page d'accueil
index du site, recherche
Océan Atlantique
Antilles / Caraïbes
la Méditerranée
Océan Indien
Océan Pacifique
 
Dossier Chantal Kerdilès établi par Teva Joussin
tous droits réservés © 2002
http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/kerdiles_portrait.html
mise en ligne:16 juillet 2002