index du site, recherche
Océan Atlantique
Antilles / Caraïbes
la Méditerranée
Océan Indien
Océan Pacifique
Littérature - index
Jessica Fièvre
« île en île » - page d'accueil

Écoutez l'auteure lire cet extrait en cliquant sur l'icone:
Cliquez pour écouter Jessica Fièvre lire « Le Chemin des Trépassés »
(4,11 minutes)
tous droits réservés - crédits

« Le Chemin des Trépassés »

(extrait du roman La Bête II: Métamorphose)

     Plusieurs entrées mènent au Chemin des Trépassés. Un cauchemar, vous entortillant à la manière d'un serpent, peut vous y précipiter. Certains, réveillés brutalement en pleine nuit, transcendent leur frayeur et osent s'aventurer dans l'obscurité... Là, les ombres tentatrices conduisent à une allée hantée par des créatures étranges, un chemin duquel certains ne reviennent jamais. Soyez sages, gardez la tête sous l'oreiller et ne vous endormez jamais devant un miroir, afin d'éviter de vous retrouver, au réveil, prisonnier de l'autre côté. Si au cours de la nuit, l'insolite fait bouger votre lit, gardez-vous de la moindre curiosité, sinon une main poilue pourrait vous basculer au cœur du Chemin des Trépassés... [...]

     Là-bas, sur le Chemin des Trépassés, c'est la nuit profonde en permanence. Un voile grisâtre enveloppe les arbres aux hautes cimes et un vent glacial happe les vêtements des promeneurs égarés. Des ombres inquiétantes se découpent dans la pénombre et la forêt revêt des milliers d'yeux convoitant une multitude de proies sans défense.

     [...]

     Nombreux sont ceux qui ont été ensevelis sous la turbulence des sables mouvants ou étranglés par les lianes ensorcelées du Chemin des Trépassés. On raconte qu'une jeune fille ayant survécu au voyage, garda en séquelles de terribles convulsions à la poitrine. Le doktè fèy qu'elle consulta lui recommanda de jeter tous les soirs une tasse de riz au pied de son lit. La jeune fille obtempéra et ne tarda pas à aller mieux, se demandant parfois pourquoi elle ne retrouvait jamais à son réveil la moindre trace du riz disséminé la veille. Une nuit, cependant, ne pouvant s'endormir, elle vit avec horreur des centaines de couleuvres sortir de sa poitrine et consommer le riz qui leur était destiné. La jeune fille en devint folle...

     Un jeune homme de Saint Michel sortit également indemne de cette randonnée macabre. À son retour, pour calmer ses émotions, on lui offrit un verre d'eau salée. Le jeune homme fut pris d'une envie irrésistible de manger le verre. Ce qu'il fit. Et il en mourut...

     Le Chemin des Trépassés conduit partout et nulle part. Des hommes sans visage, vêtus de noir, le sillonnent en tout temps, à travers une nuée grisâtre que soulèvent les chevaux géants qui les transportent. Les Chevaliers de la Nuit s'arrêtent au passage pour sortir de leur poche une longue clé qu'ils tendent aux voyageurs, puis ils disparaissent comme par enchantement, laissant derrière eux le souffle glacial du vent.

     [...]

     Sur le Chemin des Trépassés, je rencontrai Baron Samedi, promenant un chien aux canines énormes qu'il appelait Tizo. Je croisai les vampires de Saint Michel et les zombies de la Croix des Bouquets. Avec mes frères et sœurs loups-garous, je fis la trempette dans le Lac des Oubliés. Mais alors que ma conscience se noyait dans les eaux ténébreuses de la folie, mon corps résistait à sa métamorphose. Ma peau, soudain, redevint lisse, mes lèvres roses et ma voix claire. L'enthousiasme de l'accueil se transforma en aversion et je fus chassée à coups de fouets par ceux-là même qui reconnaissaient en moi une des leurs, quelques moments plus tôt.

     Seule sur les rives des sables mouvants, je fus tentée de m'y jeter. Mais un dernier éclair retint ce mouvement. « Des deux côtés, le mal est infini. » Je n'appartenais pas au monde des ombres, tout comme je ne faisais plus partie du monde des humains. Je souhaitai sombrer dans la folie pour échapper à cette réalité, mais mon esprit gardait sa lucidité. Alors que les Chevaliers de la Nuit, les hommes sans visage du Chemin des Trépassés, effectuaient des arabesques aux alentours, je reprenais contact avec moi-même, laissant La Bête, loin derrière moi.

« Le Chemin des Trépassés » est un chapitre extrait du roman de Jessica Fièvre, La Bête II: Métamorphose, publié pour la première fois à Port-au-Prince (L'Imprimeur II, 2005), pages 68-71.

© 2005 Jessica Fièvre ; © 2007 Jessica Fièvre et « île en île » pour l'enregistrement audio
Enregistré à South Miami Beach par Michèle Roux pour Île en île le 18 octobre 2007

tous droits réservés
retour en haut de page

Retour:

 
« île en île » - page d'accueil
index du site, recherche
Océan Atlantique
Antilles / Caraïbes
la Méditerranée
Océan Indien
Océan Pacifique
 
tous droits réservés © 2007
http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/fievre_trepasses.html
mise en ligne : 2 novembre 2007