index du site, recherche
Océan Atlantique
Antilles / Caraïbes
la Méditerranée
Océan Indien
Océan Pacifique
Littérature - index
Gérard Étienne
« île en île » - page d'accueil
espace

Gérard Étienne espace
photo © Daniel St. Louis
Moncton, juin 1991

Né au Cap-Haïtien le 28 mai 1936, Gérard Vergniaud Étienne quitte à 15 ans le foyer paternel. Il proteste ainsi contre la violence que son père fait subir à sa mère parce qu'elle ne partage pas ses croyances vaudou. Il restera terriblement marqué par cette période de sa vie. Il part pour Port-au-Prince. À quinze ans il participe à une insurrection contre le gouvernement despotique de Paul E. Magloire. Arrêté en compagnie de Luc B. Innocent et de Windsor K. Laferrière, il est emprisonné et torturé.

Disciple du marxiste haïtien, le grand romancier et médecin Jacques-Stephen Alexis, il participe à un complot contre le gouvernement fasciste de François Duvalier. Il est arrêté et torturé (23 ans). Cette vie turbulente ne l'a pas empêché de faire des études classiques en Haïti, d'enseigner dans de prestigieux collèges et d'amorcer une carrière de journaliste.

En effet il rédige à 13 ans ses premiers poèmes qu'il interpréte à la radio. À l'âge de 16 ans, il achève un premier livre de poésie. Puis il publie coup sur coup Au milieu des larmes (1960), Plus large qu'un rêve (1960), La raison et mon amour (1961), Essai sur la négritude (1962) et Le nationalisme dans la littérature haïtienne (1963).

Il fonde le groupe culturel Samba qui devait devenir Haïti-littéraire. Parallèlement à sa vie d'écrivain, il enseigne dans des collèges et au lycée. Il est en même temps critique littéraire et reporter aux quotidiens Le Nouvelliste (1961-1962) et Panorama (1962-1964). Étienne a aussi suivi parallèlement une trajectoire artistique et militaire, particulièrement à la Société des Messagers de l'art (1963) et au Corps d'Aviation où, cadet de l'air, il est affecté au département de météorologie (1955-1957).

En août 1964, l'écrivain s'exile au Canada. Débarqué à Montréal, il enseigne au Lycée Da Silva (1964-1965) et travaille comme reporter au quotidien Métro Express et au journal Quartier Latin. Au cours de ses études de licence ès lettres (1964-1970) il travaille en usine puis comme infirmier à l'Hôtel Dieu de Montréal. Il enseigne au Collège de Matane (1968-1970) et collabore au journal La Voix canadienne. Il publie en 1965 son premier livre au Canada, Lettres à Montréal. Il rencontre en 1967 la compagne de sa vie, Natania Feuerwerker dont il a deux enfants, Joël et Michaëlla. Il commence à enseigner à l'Université de Moncton en 1971. Il obtient son doctorat en linguistique (Strasbourg, 1974). Il est professeur de linguistique et de grammaire supérieure à Moncton en Acadie jusqu'en 1978. En 1979, il fonde le module information/communication où il enseigne désormais le journalisme. Il collabore au Devoir de 1972 à 1987 et il est éditorialiste au quotidien Le Matin (1986-1987).

Malgré deux comas et une opération au cerveau, il continue à écrire à l'hebdomadaire Le Voilier (1987-1989). Malgré une agression d'ordre politique en 1993 (voir L'Injustice, la désinformation, le mépris de la loi), il poursuit sa lutte pour le changement dans son pays d'origine. Depuis cette date, il collabore au journal Haïti-Observateur.

Plusieurs de ses titres ont été traduits en langues étrangères. L'écrivain a aussi suivi une carrière scientifique. Il a découvert une nouvelle discipline en sciences humaines, l'anthroposémiologie, et il a publié deux essais plus haut mentionnés, en plus de 50 études savantes en linguistique, en critique et en sémiologie.

Gérard Étienne est récipiendaire de plusieurs prix et distinctions.

– Natania Feuerwerker

espace

Gérard Étienne meurt le 14 décembre 2008 à Montréal. Pour célébrer sa vie et son oeuvre, voir les liens vers des textes-hommage en bas de cette page.

bleu

Oeuvres principales

Romans:

Nouvelles:

Poésie:

Essais:

Théâtre:

Textes sélectionnés parus dans des ouvrages collectifs:

Interviews:

Prix et distinctions littéraires:

bleu

Sur Gérard Étienne:

Ouvrages collectifs:

Études:

Comptes-rendus sélectionnés:

sur Le Nègre crucifié:

sur Un Ambassadeur macoute à Montréal:

sur Reine Soleil Levée:

sur La Pacotille:

bleu

Traductions:

auf Deutsch:

in English:

in italiano:

em português:

espace
Sites et liens sélectionnés
Liens sur Gérard Étienne
espace
sur Île en île: ailleurs sur le web:

hommages à Gérard Étienne (1936-2008):

espace

Retour:

bleu

 
« île en île » - page d'accueil
index du site, recherche
Océan Atlantique
Antilles / Caraïbes
la Méditerranée
Océan Indien
Océan Pacifique
 
Dossier Gérard Étienne préparé en collaboration avec Natania Feuerwerker
tous droits réservés © 2003-2013
http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/etienne.html
mise en ligne : 16 juin 2003 ; mise à jour : 27 juin 2013