index du site, recherche
Océan Atlantique
Antilles / Caraïbes
la Méditerranée
Océan Indien
Océan Pacifique
Littérature - index
Flora Aurima-Devatine - inédits
« île en île » - page d'accueil

« Fa'atara d'exhortation » et « Huatau »

deux inédits de Flora Devatine

Avec l'auteur, nous avons choisi, après bien des hésitations, ces deux textes parmi tant d'autres.  Le premier poème avec sa traduction voudrait montrer la beauté du "reo ma'ohi", la langue tahitienne. C'est un poème d'exhortation à la jeunesse à travers lequel Flora Devatine invite les jeunes Polynésiens à s'intéresser à leur culture, les invite à écrire (son leitmotiv). Le premier paragraphe est inspiré du "fa'atara" (poème traditionnel où l'orateur loue avec un certain sentiment d'orgueil le lieu d'où il vient) et les autres sont inspirés d'un "rauti tama'i" (discours traditionnel d'exhortation à la guerre).

Le deuxième texte montre combien Devatine aime utiliser ensemble le tahitien et le français, ses deux langues qui font d'elle un poète original.

M.T.

Fa'atara d'exhortation

E mou'a tei ni'a o MAI'AO iti e
Ua tavevo te ,oto o te manu e
E tahua tei raro o ATAMAVAHINE
Ua patuhia i te ahu patatu e
I te marae rahi o POMARE MAHA e
Te ipu o te iho ma'ohi e

A rohi e te mau tamari'i
E a fa'ahotu e
A rohi e te mau tamari'i e
E a fa'ahotu i te ihi tupuna e
A paihi i te rito o TA'AROA e
Tei te maheirava roa e
Te mau 'aepau a huti marie
A titau i te tahuhu o te ra'i e
E ara roa, e ara tuari'i,
Te ara o te anavaharau e

A tape'a e te mau tamari'i
I te hoe fa'atere o te va'a e
Outou te 'ai'a te tau a muri
Te patu marae o te fenua e
Eiaha e mapu e mapuhi ra e
E mapuhi i te aho nui ra e.

                              (1979)
 

En haut se dresse MAI'AO
Où retentit le chant des oiseaux
En bas s'étend la place ATAMAVAHINE
Où l'on a édifié le grand autel
Le grand marae POMARE 4
Réceptacle de l'âme polynésienne

Courage! Les enfants
Faites fructifier
Courage! Les enfants
Faites fructifier la culture de vos ancêtres
Extirpez la quintessence de TA'AROA
Qui en est à son dernier souffle
Dépositaires de la sagesse
Aspirez-la lentement*
Cherchez à atteindre le plus haut sommet
C'est un long chemin,
Un chemin bien difficile
Le chemin de la Connaissance

Les enfants tenez fermement
Le gouvernail de la pirogue
Vous êtes le pays, vous êtes l'avenir
Vous êtes les bâtisseurs du pays
Ne soupirez pas de fatigue
Mais reprenez bien votre souffle.

                              (traduction de l'auteur, 1979)
 

Huatau

Huatau te mata'i

Fleur de mousson
Sur fond de flamboyant
Et de récif frangeant

Pua tou te hava'e

Passé à l'éclair zébré
Des soupirs

Tuatau i te upo'o rahi e

Besoin de soi renaissant
Dans la lumière argentée
Affleurant l'eau calmée

Huatau te mana'o
Un soir de mélancolie
Promesse de pêche fructueuse

                              (1991)

« Fa'atara d'exhortation » (1979) et « Huatau » (1991) sont des poèmes inédits offerts aux lecteurs d' « île en île » par l'auteur.
© 2002 Flora Devatine et « île en île »

tous droits réservés

Retour:

 
« île en île » - page d'accueil
index du site, recherche
Océan Atlantique
Antilles / Caraïbes
la Méditerranée
Océan Indien
Océan Pacifique
 
tous droits réservés © 2002
http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/devatine_inedits.html
mise en ligne: le 1er février 2002