index du site, recherche
Océan Atlantique
Antilles / Caraïbes
la Méditerranée
Océan Indien
Océan Pacifique
 index Beaux-Arts
Damien Haturau
« île en île » - page d'accueil

Damien Haturau
photo © Raoult Bucheit
14 février 2007, CETAD de Taiohae, Nuku-Hiva
Né le 18 mai 1950 sur l'île de Nuku-Hiva, Damien Haturau est le dernier marquisien originaire de Taiohae à avoir vu le jour sur un paepae de la vallée de Hoata. Il est le fruit de la rencontre entre les Européens et le peuple de la Terre des Hommes. Fils unique, élevé par sa grand-mère, il grandit seul, ce qui est très rare aux Marquises.

Damien Haturau fait ses études à l'école des Frères, où il obtient son certificat d'étude. Il appartient à la première promotion de l'école Saint-Joseph de Taiohae. Après ses études, il commence à s'intéresser à l'art marquisien pour savoir d'où il vient et où il va. Il apprend la sculpture auprès d'un Ancien. Ce dernier lui enseigne ses techniques en échange de sa main d'œuvre.

Damien Haturau sculpte des objets qui appartiennent à la civilisation marquisienne dont il est issu : des tiki, des casse-tête, des pirogues, des plats, des hameçons, des selles, des animaux, et bien d'autres choses. Pour travailler, Damien Haturau utilise des outils modernes tels que des gouges, des burins, des paires de ciseaux et des herminettes. Toutefois, il fait le choix de conserver les techniques traditionnelles qu'il a apprises des Anciens pour garder toute son authenticité. Par exemple, pour sculpter un tiki, il y a trois proportions à respecter selon lui : la tête, les mains et les jambes. Enfin, les  matériaux qu'il apprécie de travailler sont les bois locaux (tamanu, tou, bois de rose, bois de fer, maiore) mais aussi les bois introduits (acajou, teck, cocotier, marumaru).

Toute sa vie, Damien Haturau cherche à exprimer à travers la pratique de son art tout son amour de Dieu. C'est d'ailleurs sous le regard spirituel de Monseigneur Le Cléac'h, Evêque des Marquises de 1973 à 1986, que Damien Haturau réalise ses plus belles créations ; des icônes bibliques destinées à investir toutes les églises des îles Marquises. Ces chefs-d'œuvre sont visibles à Nuku-Hiva, Ua-Huka, Hiva-Oa, Tahuata et Fatu-Hiva. C'est pourtant sur l'île de Ua-Pou, surnommée aussi « l'île aux pics » par ses visiteurs, que l'on peut admirer sa plus belle œuvre d'art, La Croix du Christ.

Damien Haturau participe à de nombreux concours. Au Festival des Arts du Pacifique, il remporte d'ailleurs le premier prix dans la section sculpture. Reconnu pour ses talents d'artiste artisan sculpteur par ses pairs, Damien Haturau partage quotidiennement cette passion avec ses élèves. Il transmet ses savoirs et savoir-faire à ses élèves pour qu'ils sachent pourquoi  ils sont Marquisiens, notamment à travers la pratique de cet art ancestral. Coordonnateur du CETAD de Taiohae (Centre d'Éducation Territorial Adapté au Développement), professeur de lycée professionnel en sculpture, Damien Haturau est un homme accompli et estimé de tous sur la Terre des Hommes et bien au-delà.

– Joseph Ehueinana

Oeuvres principales:

Expositions individuelles:

Exposition collective:

Sites et liens sélectionnés
Liens sur Damien Haturau

sur « île en île »:

ailleurs sur le web:

Retour:

 
« île en île » - page d'accueil
index du site, recherche
Océan Atlantique
Antilles / Caraïbes
la Méditerranée
Océan Indien
Océan Pacifique
 
Dossier Damien Haturau réalisé par Joseph Ehueinana, élève au C.E.D. Saint-Joseph de Taiohae; corrigé et mis en page par son professeur de français, Poerava Wong Yen.
tous droits réservés © 2008
http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/arts/haturau.html
mise en ligne : 15 janvier 2008